Accueil.Présentation.Prestations.Projets.Contact.
Recherche Etudes Développement Ingénierie Conseil
©2014 - AirREDIC

Systèmes de mesure de vitesse autonomes à vocation temps réel ou embarquée

basés sur des sondes pitots multitrous

 

AirREDIC élargit sa gamme de moyens de mesure basés sur des sondes de pression multitrous et développe un système autonome fournissant en temps réel les grandeurs physiques calculées (norme de la vitesse et angles d’incidence et de dérapage).

Les domaines d’application sont l’embarqué (prototypes, drones, ...) et les mesures sur site (éolien, ...) mais ces systèmes peuvent également être utilisés en laboratoire ou en environnement contraignant, sur site ou industriel. Ces systèmes peuvent être couplés à des mesures complémentaires (températures, GPS, accélérations, ...).

Des mesures instationnaires basses fréquences (50 Hz à 200 Hz selon modèles) sont également disponibles et peuvent être couplées à des mesures vibratoires, accéléromètres, ...).

De petites dimensions et de faible consommation, ces systèmes peuvent être facilement embarqués ou intégrés à toute configuration.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La sonde et son intégration aérodynamique sont étudiées en simulation numérique (OpenFoam) avant l’étape de conception. Cette phase permet d’optimiser l’ensemble pour obtenir les meilleures performances du système en prenant en compte les spécificités de chaque configuration.

 

La sonde (pitot ou 5 trous) est réalisée en inox (usinée et assemblée) ou en fabrication additive 3D (gain de poids, coût réduit, fiabilité).

 

Elle est étalonnée sur le banc Airredic et les coefficients de pression normalisés sont déterminés sur le domaine angulaire souhaité (+/- 20° pour les modèles standards, jusqu’à +/- 40° selon le modèle choisi, voire supérieur si le traitement est réalisé en temps décalé). Les plages de vitesse restent équivalentes au modèle dédié aux essais en soufflerie (50 m/s sur le modèle standard et jusqu’à 270 m/s).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La sonde est fournie avec un boîtier de capteurs intégrant le système d’acquisition et de traitement (acquisition sur 12 à 16 bits selon le modèle, traitement sur carte à microcontrôleur ARM Cortex).

En sortie, le système fournit directement les grandeurs physiques calculées (norme et angles de la vitesse d’écoulement), soit en liaison numérique (série, I2C, ...), soit en analogique (tensions proportionnelles aux valeurs physiques).

 

Les capteurs peuvent être corrigés numériquement en température. La mesure peut également être couplée à d’autres capteurs et d’autres informations peuvent être associées en sortie.

Selon la puissance du microcontrôleur choisi, la précision des mesures reste équivalente à celle de la version destinée aux laboratoires (soit de l’ordre de +/- 1% sur la norme de la vitesse et de +/- 1° sur les angles).